Bon WeekEnd !!


──────▄▌▐▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀ ▀▌
───▄▄██▌█ ░♥░ LIVRAISON WEEKEND !░♥▐
▄▄▄▌▐██▌█ ░░ POUR TOUT LE MONDE !░░▐
███████▌█▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▄▌
▀(@)▀▀▀▀▀▀▀(@)(@)▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀▀( @)▀▘ ♥ ♥ ♥ ♥

La Presse Magazine lance les “EJustifs”, justificatif électronique de parution

Jean-Paul Lubot, Président du SPM Marketing&Publicité et Sébastien Danet Président de l’UDECAM, ont annoncé hier (lundi 4 juillet) le lancement officiel des e-Justifs.
07 juillet 2011

Depuis toujours, pour justifier de toute insertion publicitaire, une régie envoyait aux agences médias et aux annonceurs un certain nombre d’exemplaires justificatifs. Cette procédure, d’un coût élevé (estimée à 2M d’€ pour la filière), nécessitait l’utilisation et la circulation d’un grand nombre d’exemplaires, mais aussi des manipulations et un temps passé trop élevé face aux exigences de productivité de toutes nos entreprises.

La solution numérique et donc dématérialisée était en chantier depuis plusieurs années entre SPM et UDECAM. Elle a trouvé une issue pertinente grâce à un système logiciel de MBS appliqué aux données KantarMédia, leader mondial de la pige publicitaire.

Au lendemain de la parution d’un magazine, l’agence qui a passé la commande d’une ou plusieurs insertions peut comparer en direct dans son système de gestion, le libellé de son ordre d’achat d’espace avec la donnée KantarMédia : annonceur, marque, produit, format de l’annonce, emplacement, prix valorisé…Comparaison des lignes d’offres, mais aussi  visualisation de l’annonce dans son environnement rédactionnel, chemin de fer complet … tout y est. L’agence peut  ainsi prouver à son client la bonne exécution de la commande en toute transparence  dans un bilan carbone amélioré.

Ce système aussi moderne que précis est adopté depuis le 1er juillet après plusieurs mois de tests par l’ensemble des régies du SPM Marketing & Publicité et l’ensemble des agences médias de l’UDECAM.

« La presse magazine est le média le plus référencé par les annonceurs : plus de 12 200 clients y achètent plus de 130 000 pages de publicité par an » confirme Jean-Paul Lubot, « pour eux comme pour les agences et les régies, il fallait trouver un système pertinent qui fluidifie l’après vente des campagnes de publicité en presse magazine. ».

«  Les éditeurs de presse magazine, et nous agences médias, avons  fait preuve d’audace dans la recherche d’une solution dématérialisée qui apporte précision et fiabilité dans le traitement de l’information » poursuit Sébastien Danet « La pige qui était en agence une tache souvent fastidieuse devient un élément dynamique de suivi des campagnes de presse pour le plus grand bénéfice de nos clients annonceurs. »

Advertisements
Cet article a été publié dans News. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s