Le tip du lundi : faites augmenter le taux de clics


Que ce soit pour augmenter le trafic sur votre site internet ou booster le taux de  conversion de votre site E-Commerce, le roi des outils, c’est l’Email. Encore faut-il que le destinataire daigne cliquer sur le lien hypertexte innocemment intégré dans le contenu…

Augmentez vos clics !

Augmentez vos clics !

Voici cinq moyens d’augmenter le taux de clic de vos emails

1. S’assurer que votre email est ouvert

Bon d’accord, cela semble évident. Personne ne clique sur un lien dans un email s’il n’ouvre pas l’email. Mais entraîner l’ouverture n’est pas

simple que ca. Il y a de nombreux moyens d’augmenter le taux d’ouverture de vos emails. Ce sujet pourrait faire l’objet d’un article à part entière (plus tard si vous êtes gentils) mais en attendant, voici quelques informations de base :

  • Adressez vous à qui veut vous entendre. Le mot clé ici, c’est l’opt-in. Préférez contacter des personnes qui veulent recevoir votre communication. Pour cela, annoncez les règles du jeu dès le début, lors de l’inscription à votre site avec un email statuant ce à quoi votre nouvel abonné doit s’attendre (quel type d’information vous communiquez, combien d’emails il va recevoir…). N’oubliez pas de prendre en compte les demandes de désabonnement. Rien de pire pour un consommateur que de se désabonner et continuer à recevoir la newsletter toutes les semaines. Les logiciels d’email marketing, comme Copernica, mettent à jour cette information automatiquement de nos jours. Plus d’excuses.
  • Identifiez vous. Indiquez clairement de qui vient l’email avec au moins le nom de l’entreprise, voire votre nom à vous.
  • Soignez l’objet de l’email. Il doit être justifié, intéressant et donner envie d’ouvrir l’email pour en savoir plus. Il est conseillé de ne pas dépasser 50 caractères – 20 si vous avez beaucoup de lecteur sur mobile – pour empêcher qu’il se fasse couper dans le client de messagerie.
  • Attention au pre-header. C’est le texte qui s’affiche en dessous ou à côté de l’objet. Trop souvent il s’agit de « Cliquez ici pour visualiser la version en ligne ». Vous pouvez faire mieux.

2. Se limiter à un appel à action clair

« Créez un compte », « Téléchargez le catalogue », « Recevez votre code de réduction » … Plus vous avez de call to action (CTA) plus c’est perturbant pour le destinataire. Concentrez vous sur un objectif pour votre email et assurez-vous que votre appel à l’action serve cet objectif, et rien d’autre.

Entre autre, un CTA doit indiquer au lecteur :

  • Qu’est-ce qu’on attend de lui ;
  • Où son clic le mènera ;
  • Pourquoi il doit y aller.

Les meilleurs appels à action, sont ceux qui répondent à ces trois questions avec le moins de mots possibles :

  • Contactez nous ;
  • Postuler ;
  • Créer votre compte ;
  • S’inscrire.

Note : Éviter les CTA trop évidents. Internet existe depuis maintenant assez longtemps pour que même le plus réfractaire des techno-phobe sache ce qu’est un lien hyperlink. En d’autres mots, évitez le « Cliquez ici ».

3. Des emails mobile-proof

Selon la dernière étude de Litmus, 47 % des emails sont ouverts sur mobile à l’heure actuelle. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter là. Alors que beaucoup d’entreprises travaillent sur le responsive design de leur site web, peu s’attardent sur le design téléphone-friendly de leurs emails.

Etude Litmus

Grave erreur. Il est important d’adapter le template de vos emails aux caractéristiques du mobile. La taille de l’écran plus petite nécessite un ajustement de la taille de l’email et des images ainsi qu’une orientation de l’écran variable (un smartphone peut être utilisé en portrait ou paysage).

De plus, il est important de garder à l’esprit que les utilisateurs de téléphones cliquent avec leurs doigts. Assurez vous d’agrandir les boutons pour vos CTA et espacez bien les hyperlinks les uns des autres. Note : un doigt prend en moyenne 44×44 pixels sur un écran mobile.

4. Être pertinent

J’aurais peut-être dû commencer pas là. Vous ne le savez peut être pas mais vous regorgez d’informations sur vos clients. Encore faut-il savoir et pouvoir bien tout stocker dans votre base de données. Ainsi, ces informations peuvent être réutilisées pour adapter le contenu de vos emails, personnaliser et ainsi être pertinent.

Les emails les plus efficaces, basées sur les données de votre CRM sont les emails de trigger : une action du visiteur va entraîner une action immédiate ou non de l’entreprise. Par exemple, un anniversaire d’achat, la fin d’une garantie, une recommandation produit basées sur les précédents achats, une newsletter adaptée à ses centres d’intérêts… Les campagnes d’abandon de panier par exemple sont connues pour avoir un taux de clic non négligeable – jusqu’à 20 %.

5. Test et mesure

AB TestingAucune cible, aucun secteur d’activité ne se ressemble. Les quatre points précédents sont un bon point de départ mais pour être sûr d’augmenter votre taux de clic, le meilleur moyen est de tester plusieurs stratégies et mesurer les retours.

Avec A/B testing et split-run, vous pouvez tester plusieurs designs, moments d’envoi et même objets pour vos emails. Peaufinez et modulez vos tests jusqu’à obtenir le bon format et le taux de clic que vous souhaitiez.

Qu’en pensez-vous ? Quel serait votre conseil numéro 6 ?

Source

Advertisements
Galerie | Cet article, publié dans News, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s