Tips du Lundi : 6 astuces pour un bon pitch


dodoFaire un bon pitch est un exercice plutôt difficile, qui effraie même les dirigeants les plus aguerris. Trouver une problématique majeure, retenir l’attention de l’auditoire, être percutant… voici autant de points à travailler avant de se lancer. Les 15 premières secondes font généralement la différence, et doivent donc être soigneusement préparées, au même titre que la chute, qui marquera durablement votre auditoire. Quelles sont donc les astuces existantes pour vous apprendre aussi bien à séduire vos salariés que d’éventuels futurs clients ou financeurs et vous mener au succès ?

Soyez sérieux

Prendre la parole devant un auditoire est un exercice délicat, voire même risqué. Tout le monde n’est pas humoriste dans l’âme : ne vous lancez donc pas dans un jeu de mots hasardeux ou dans une blague, qui pourraient refroidir votre public. En effet, certaines personnes tentent un bon mot lié à la situation pour essayer de détendre l’atmosphère, ce qui peut au contraire souligner le fait que vous êtes stressé et vous faire perdre toute crédibilité.

Entrez directement dans le vif du sujet

Beaucoup de pitchs commencent par la présentation d’une entreprise ou d’une équipe, au risque de lasser leurs auditeurs : en effet, ce que les spectateurs veulent découvrir, c’est ce que l’entreprise peut leur apporter. Allez donc droit au but pour attirer leur attention dès les premiers mots ! Projetez pour cela un diaporama avec un fait marquant, puis construisez votre pitch de manière à ce qu’il réponde aux questions que les faits que vous avez présentés au début ont pu soulever.

Créez-vous un personnage

Lors de l’exécution du pitch, la personnalité du porteur de projet compte énormément. Il s’agit d’un véritable show, et il est ainsi primordial de s’entraîner régulièrement à divers exercices de théâtre. De plus, répétez le plus possible auprès de votre entourage, afin d’identifier certains points que vous avez peut être oubliés.

Faites participer votre public

N’hésitez pas à susciter l’attention de votre public par le biais d’une session de questions/réponses. Un pitch bien construit doit constituer un prétexte pour que le public ait envie de poursuivre la discussion avec l’intervenant.

Soyez clair et concis

Les investisseurs devant lesquels vous allez faire votre présentation entendent de nombreux pitchs par jour. Vos propos doivent donc être clairs et concis, très compréhensible pour quelqu’un qui ne connait pas forcément votre domaine, de manière à faciliter le travail de l’investisseur qui n’aura que très peu de temps pour présenter votre projet à ses partenaires.

Adaptez-vous à votre interlocuteur

Le pitch est avant tout une histoire de contexte. Si vous réalisez votre discours devant un investisseur, accordez une importance particulière à vos chiffres. Si vous décrivez votre produit auprès de cibles potentielles, mettez votre proposition de valeur au centre de votre exposé. Dans tous les cas, maîtrisez à la perfection votre discours, pour ne pas laisser de place aux approximations !

Source

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans News. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s