Tips du lundi : Les 10 erreurs des marques sur les médias sociaux.


Erreurs des marques

Erreurs des marques

1) Privilégier la quantité de fans à la qualité

Beaucoup d’entreprises souhaitent avoir le plus de fans ou followers sur les réseaux sociaux et dépensent de jolies sommes dans l’achat de fans sur des sites qui proposent des prix très attractifs. C’est une erreur de taille ! Pour la plupart de ces fans, il s’agira de robot ou de fans étrangers qui n’auront aucune affinité avec votre marque. Et qui dit zéro affinité, dit zéro interaction.

Il vaut donc mieux avoir 1000 fans actifs qui affectionnent vraiment votre marque et qui vous apporteront de l’engagement, que 10 000 avec qui, il ne se passe rien.

Sur Facebook par exemple, Il faut savoir que si vous avez un grand nombre de fans qui n’interagissent pas avec votre page, le reach de votre page se verra diminuer. (en d’autres termes, vous perdrez en visibilité).

Si l’achat de fans sur des sites externes à Facebook est une grosse erreur, vous pouvez parfaitement utiliser  Facebook Ads pour gagner en visibilité.

2) Publier trop d’auto promotion

Personne ne dira le contraire, la publicité est PARTOUT ! Même si les réseaux sociaux sont une véritable vitrine pour votre marque, méfiez-vous de ne pas finir par publier que des messages promotionnels.

Inutile de définir le terme social ! Les contenus que vous publiez sur les réseaux sociaux doivent encourager les échanges, ouvrir le dialogue et créer de l’engagement. Si vous publiez les mêmes images ou campagnes publicitaires que sur des espaces d’affichages, vous n’aurez pas, ou peu d’interaction. Soyez créatif et pensez à votre communauté. Une mise en situation de produit par exemple, vaut mieux qu’une photo produit studio.

 

3) Occuper tous les médias sociaux

Il est inutile pour votre marque, d’être présente sur toutes les plateformes. Vous devez après avoir analysé votre environnement digital, définir les plateformes indispensables. N’hésitez pas à étudier la présence, sur les réseaux sociaux, de votre concurrence.

Par exemple, si vous êtes une agence d’experts comptables, vous n’aurez aucun intérêt d’être présent sur Snapchat, cependant, Linkedin ou Viadeo peut vous permettre de montrer votre expertise via des groupes.

Autre exemple, vous êtes une entreprise de décoration d’intérieur, vous aurez d’autres possibilités que l’agence d’experts comptables. Vous pourrez utiliser les réseaux sociaux qui s’appuient sur du visuel comme Pinterest et Instagram mais également Facebook et Twitter.

Si vous voulez plus de détails, n’hésitez pas à relire notre article : quels réseaux sociaux pour votre entreprise.

 

4) En faire trop !

Par en faire trop, il faut sous-entendre, publier massivement. Il n’est d’aucune utilité d’écrire un nouveau post toutes les deux minutes. Vous risquez de spammer involontairement votre communauté au risque qu’elle décide de ne plus suivre votre page. Pensez à la qualité de ce que vous publiez !

Pour savoir à quelle fréquence poster, vous devez déjà savoir combien de temps vivent en moyenne vos publications. Sur Twitter et Facebook, par exemple, la fréquence de publication peut être bien différentes puisque la durée de vie moyenne d’un post ou d’un tweet est différente. Sur Twitter, pour être bien visible, il faudrait tweeter environ 12 tweets par jour alors que sur Facebook, la moyenne est comprise entre 5 à 9 publications par semaine.

Encore une fois, il s’agit de moyenne et tout dépend de votre entreprise. Par exemple, si vous organisez un événement, vous devrez vous montrer bien plus présent.

 

5) N’avoir aucune stratégie digitale

Réaliser une bonne stratégie digitale fait partie d’un passage obligatoire vers la réussite. Il ne suffit pas d’être présent sur tous les outils digitaux pour avoir une stratégie performante.  Et même lorsque vous avez identifié les bonnes plateformes à investir. Il vous faudra encore comprendre leurs bons usages pour votre entreprise. En effet, l‘utilisation des médias sociaux pour une entreprise ne se fait pas de la même façon que dans la vie privée.

Si vous souhaitez en savoir plus, sur l’élaboration d’une bonne stratégie de social média, vous pouvez lire ou relire notre article : Elaborer sa stratégie social media étape par étape.

6) Ne pas adapter ses messages selon les plateformes

Chaque réseau social est différent et possède ses propres caractéristiques. C’est donc une erreur de faire un copié – collé de votre Facebook vers votre Twitter ou vers votre Instagram.
Vous devrez apprendre à les utiliser indépendamment les uns des autres.
Sur Twitter, vous êtes limités à 140 caractères ce qui n’est pas le cas sur les autres plateformes, vous devrez donc être concis avec une bonne phrase d’accroche et un lien si vous souhaitez créer du trafic par exemple.

Contrairement à Twitter, sur Instagram, les liens que vous publiez ne sont pas cliquables, ce ne sera donc pas la plateforme idéal pour générer du trafic mais ce sera une excellente plateforme pour mettre en situation vos produits, ou encore montrer les coulisses de votre entreprise.

7) Oublier la programmation

Vous ne pouvez pas être connecté 24 heures sur 24 à votre ordinateur. Surtout si vous n’avez pas de community manager en interne, il va falloir penser à automatiser vos publications sur les différents réseaux sociaux. Il existe un grand nombre d’outils qui proposent des services d’automatisation.

  • Overgraph
  • Hootsuite
  • Buffer

A vous de voir, avec lequel vous êtes le plus à l’aise. Overgraph a l’avantage d’être français et gratuit.

8) Ignorer sa communauté

Que ce soit pour les commentaires positifs ou négatifs, vous devez toujours prendre en compte, les commentaires, les mentions ou les messages de votre communauté.
Les réseaux sociaux ont réellement bousculé les méthodes de communication traditionnelle. Les consommateurs veulent désormais obtenir un vrai lien avec les marques et être pris en considération. Ne les ignorez pas, aujourd’hui la parole est à eux !

Bien sûr, vous devrez traiter différemment les commentaires positifs et les commentaires négatifs. Quoi qu’il en soit, soyez toujours réactif.

9) Ne pas réaliser de veille

Réaliser la veille de votre marque est indispensable, elle permet de veiller à votre e-réputation et prévenir certaines opportunités ou grosses menaces comme un méchant BadBuzz. Il existe de nombreux outils pour votre travail de veille. Voici une liste non exhaustive :

  • Socialmention : cet outil de veille va récupérer les liens qui parlent de votre marque et indiquent si il s’agit de contenu positif, négatif ou neutre.
  • Alerti : comme son nom l’indique alerti permet de créer des alertes. Pas besoin de se rendre quotidiennement vérifier ce que l’on dit sur vous. Alerti vous informe en instantané dès qu’une publication, comprenant le nom de votre marque et les mots clés que vous avez renseignés, arrive sur la toile.
  • Mention : mention est un outil de veille media sur le web et les réseaux sociaux. Créez des alertes et soyez informé en temps réel de chaque nouvelle mention.
  • Addictomatic : cet outil créé immédiatement une page personnalisée avec le dernier buzz de n’importe quel sujet.

10) Ne pas analyser ses résultats

L’analyse des résultats est une étape inévitable pour réussir sa présence sur les réseaux sociaux. C’est grâce à cette analyse que vous définirez vos meilleurs plages horaires de publications, que vous verrez le type de contenu qui obtient le plus d’engagement. En d’autres termes que vous animerez au mieux votre communauté.
Vous avez plusieurs outils pour analyser vos résultats. Vous pouvez tout d’abord utiliser les outils natifs des réseaux sociaux. L’onglet statistiques pour Facebook par exemple. Sinon il existe des outils externes, les mêmes cités que pour la programmation :

  • Overgraph
  • Hootsuite
  • Buffer

Et d’autres encore…

Conclusion

Toutes les erreurs ne sont pas notées dans cet article, il en existe encore de nombreuses autres. Mais si vous veillez déjà à ne pas commettre ces 10 erreurs, vous serez sur la bonne voie pour la gestion de vos médias sociaux.
Si vous avez des remarques, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

Source

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans News, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tips du lundi : Les 10 erreurs des marques sur les médias sociaux.

  1. yecayeca dit :

    Pour le 2, j’ai toujours tendance à dire qu’il faudrait tendre au pire vers les 3 tiers. Un tiers on parle de soi, un tiers on parle des fans, un tiers on parle du domaine d’activité.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s